Partir en retraite anticipée en cas de carrière longue

retraite anticipée

Publié le : 09 novembre 20239 mins de lecture

Le processus de retraite anticipée pour carrière longue a été introduit par la loi d’amélioration des retraites et a été modifié par la réforme de novembre 2010. Dans cette loi, les assurés qui commencent à travailler avant 20 ans, mais pas avant 18 ans, ont droit à une retraite anticipée. La réforme de 2014 a élargi le nombre de trimestres pouvant être considérés comme bénéficiant du dispositif. La préretraite longue carrière vous permet de profiter de votre retraite à taux plein jusqu’à l’âge légal de 62 ans. Cela concerne les salariés et les non-salariés du régime qui commencent à travailler jeunes et assurent le nombre de trimestres indispensables à la retraite.

Qui bénéficie d’un départ anticipé à la retraite ?

Afin de compenser les encombres qu’ils peuvent rencontrer dans leurs activités, les salariés handicapés bénéficient de certaines prestations à la retraite. S’ils sont invalides à au moins 50 %, ils peuvent partir à la retraite anticipée pour cause d’invalidité à partir de 55 ans, sous certaines modalités de durée d’assurance. La difficulté de certains métiers peut affecter la santé du travailleur, qu’il s’agisse du travail au quotidien ou des accidents du travail. Pour corriger le fait que ces individus partent en mauvaise santé, le système leur permet de profiter d’une retraite anticipée avant tout le monde. Les travailleurs qui ont été exposés à l’amiante durant un certain temps ou qui ont une maladie liée à l’asbeste peuvent prendre leur retraite entre 50 et 60 ans. L’assuré est en incapacité permanente sur son lieu de travail et peut prendre sa retraite anticipée pour force majeure à 60 ans. De plus, le compte professionnel de prévention attribue des points aux employés confrontés à des facteurs de pénibilité. Cela peut être utilisé pour prendre une retraite anticipée.

La partance anticipée pour profession longue permet aux assurés qui ont débuté à besogner très jeunes entre 15 et 20 ans, de rendre la retraite avant d’avoir l’âge légal, si leurs cotisations sont suffisamment longues. Toutefois, les trois mois d’assimilation ne comptent pas pour profiter de ce genre de départ précoce dans une carrière longue. En plus, les règles de retraite des fonctionnaires et les régimes spéciaux entrevoient généralement les circonstances particulières pour un départ anticipé. La plupart classent les agents en classifications « sédentaires » et « actifs ». En général, les sédentaires disposent du même âge de départ à la retraite que le régime communautaire, les fonctionnaires qui atteignent un certain nombre d’années de service dans la catégorie active, peuvent prendre leur retraite cinq à dix ans plus tôt. Il existe généralement d’autres possibilités spécifiques pour augmenter la période de couverture ou partir plus tôt pour diverses raisons. Vous pouvez trouver plus d’informations ici.

La retraite anticipée en cas de carrière longue

Pour être fixé comme « jeune activité » et partir avant l’âge légal, vous devez vérifier au moins 5 trimestres avant la fin de l’année civile à 16 ou 20 ans, tous régimes de retraite confondus. En d’autres termes, vous avez accompli au moins cinq trimestres avant la fin de l’année civile à votre 16e ou 20e anniversaire, ainsi, vous pouvez prendre votre retraite avant 60 ans, sous condition de durée de garantie cotisée. Outre cela, afin d’être considéré comme ayant une « carrière longue », la durée intégrale de couverture de tous les régimes de base obligatoires, doit correspondre à la période de garantie requise pour les primes complètes à partir de 60 ans, ou être plus de 5 ou 8 trimestres à la durée d’assurance indispensable pour le taux plein. La durée complète de l’assurance contribuée se compose d’un trimestre de prime et de réputé cotisé. 

Les trimestres « réputés cotisés »

En réalité, certaines périodes sont considérées comme des trimestres de cotisation, par exemple pendant le service national, pas plus de 4 trimestres ; durant le chômage compensatoire, maladie et accident du travail ; les périodes d’indemnisation d’assurance maternité, ce qui correspond au trimestre civil d’enfantement, soit à la période durant laquelle les indemnités journalières de maternité et d’adoption sont perçues. Cela ne doit pas être confondu avec le trimestre supplémentaire pour enfant, car la durée de perception de l’indemnité d’invalidité est limitée à deux trimestres et les points du compte de prévention professionnelle sont augmentés trimestriellement en raison des charges de travail importantes.

Stipulations de retraite anticipée

En général, les générations nées à partir du 1er janvier 1960 peuvent partir à la retraite carrière longue à 58 ans si elles ont commencé à travailler avant 16 ans et ont versée 8 trimestres sur la durée d’assurance retraite obligatoire, ou à 60 ans, si ces personnes ont débuté par besogner avant l’âge de 20 ans et ont cotisé pendant la période de couverture définie. Par exemple, si vous êtes né en 1961, l’année de la retraite pour une carrière au long cours peut commencer en 2021 si vous commencez à travailler à 20 ans. Pour effectuer une demande de retraite anticipée pour carrière longue, vous devez solliciter votre fiche personnelle afin d’évaluer vos droits à la retraite. Par ailleurs, vous pouvez les regarder sur le site de l’assurance retraite depuis votre espace personnel. Vous pouvez par la même occasion réaliser des simulations pour estimer votre situation personnelle.

Pour les fonctionnaires, un simulateur de retraite anticipée pour les carrières de longue durée est disponible sur le site Internet du régime de retraite de la fonction publique. Avant d’introduire une demande de préretraite, vous devez contacter votre caisse de retraite afin d’évaluer précisément votre situation. Votre bureau de pension régionale doit vous délivrer un certificat de situation. Ce dernier est obligatoire. Vous ne pouvez soumettre une demande de retraite que si toutes les conditions sont remplies et cette preuve doit être jointe.

La retraite anticipée et le cumul emploi retraite

Les assurés qui remplissent les conditions pour cumuler emploi et retraite peuvent opter pour ce régime même s’ils bénéficient depuis longtemps d’une indemnité de retraite anticipée. Toutefois, les assurés en préretraite professionnelle de longue durée qui remplissent les modalités du taux plein, ne peuvent pas profiter du cumul emploi-retraite complet tant qu’ils n’ont pas atteint l’âge légal de la retraite. Entre l’abandon des droits professionnels de longue durée et l’âge légal de la retraite, ils doivent limiter leurs appointements professionnels s’ils se trouvent dans une situation où l’emploi et la retraite coexistent. Le montant de la pension de retraite anticipée sera automatiquement versé en totalité, en tenant compte d’une des conditions de durée de couverture qui prévoit la combinaison de la durée minimale de couverture des cotisations pour tous les régimes de base.

Vous avez débuté à travailler très jeune et vous avez une longue carrière ? Vous pouvez solliciter votre retraite avant 62 ans, mais uniquement si vous justifiez d’un nombre minimum de trimestres au début de votre activité. Pour prendre votre retraite avant 60 ans, vous devez avoir effectué au moins 5 trimestres avant vos 16 ans. Vous devez également avoir un nombre minimum de cotisations trimestrielles, tous régimes mélangés. Ce sont les périodes pendant lesquelles vous cotisez au régime de retraite français. La période étrangère peut être conservée si une convention internationale s’applique. D’ailleurs, les primes versées par l’État pour le compte des assurés, sont également considérées. Sur Internet, vous pouvez découvrir plus de renseignements sur le sujet.

Plan du site